Vidéorétroaction #1

(ACTIVITÉ FACULTATIVE)

Vidéorétroaction #1

La vidéorétroaction est une méthode éprouvée scientifiquement pour voir comment l’enfant bénéficie de la stimulation langagière et s’ajuster encore plus à ses besoins.

Enregistrements vidéo

Réalisez deux courts enregistrements vidéo (3 à 5 minutes)le 1er en partageant un livre avec l’enfantle second dans un contexte de jeu libre. Aidez-vous au besoin des fiches d’activité ci-dessous.  

Visionnez ensuite les vidéos et repérez les meilleurs moments, soit ceux où l’enfant interagit le plus dans le plaisir, ou encore ceux où l’enfant réagit positivement à votre stimulation. 

Lecture interactivejeu libre

Pistes de réflexion

Qu’est-ce qui a bien fonctionné lors de ces « meilleurs moments » ? 

Avez-vous utilisé des astuces de stimulation qui ont aidé l’enfant à participer à sa façon, à utiliser des mots, ou encore à améliorer son langage ? Lesquelles ?  

Comment l’enfant a-t-il réagi ?  

Grille d'observation

Complétez la grille d’observation ci-dessous.

Si les extraits vidéo ne s’appliquent pas, répondez en vous référant à votre façon habituelle d’interagir avec l’enfant au quotidien.

Compléter la grille d'observation

Pistes de réflexion

En me rapportant à la grille d’observation… 

Quelles sont mes forces pour stimuler le langage ? 

Quel aspect de la stimulation langagière pourrais-je bonifier pour stimuler encore plus ? 
(cibler un seul aspect)   

Concrètement, comment pourrais-je m’y prendre au quotidien ?  


Atelier 5

ATELIER 5

Découvrir les sons et améliorer la prononciation

Les difficultés de prononciation sont souvent ce qui dérange le plus, mais « ce que dit l’enfant » importe davantage que « comment il parle ». Redire les mots de la bonne façon sans obliger l’enfant à répéter peut l’aider à mieux prononcer. Explorer les sons et les comptines renforce aussi les habiletés de prononciation. Mais que faire quand l’enfant n’arrive pas à se faire comprendre ? Trouvez des pistes de solution grâce à cet atelier.

Capsule vidéo

1. Le cadeau

Pistes de réflexion

Ai-je parfois tendance à donner plus d’importance à l’emballage (prononciation) qu’au contenu (message) ?

Quelles sont les astuces que j’utilise pour « décoder » ce que l’enfant veut dire quand je ne comprends pas du premier coup ?

  • J’essaie de deviner à partir d’un mot que j’ai compris.
  • J’essaie de deviner à partir de la situation.
  • Je nomme ce que je pense avoir compris.
  • J’essaie de trouver l’idée générale ou le sujet dont parle l’enfant.
  • J’invite l’enfant à me montrer de quoi il parle, à faire un geste.
  • Je lui propose d’utiliser d’autres mots.

Lorsque je ne parviens pas à comprendre ce que dit l’enfant malgré mes essais, que pourrais-je faire différemment ?

  • Dire à l’enfant que je ne l’ai pas compris, au lieu de faire semblant du contraire.
  • Continuer de parler avec l’enfant, ne pas éviter pas la situation.
  • Parler d’un autre sujet qui l’intéresse pour « passer à autre chose ».
  • Accepter et nommer l’émotion de l’enfant, s’il est triste ou fâché de n’être pas compris.
  • Féliciter l’enfant pour ses efforts et sa patience.
  • Proposer une activité qui lui permet de vivre des succès. (Ex. : Je l’invite à dessiner, sachant qu’il est habile et qu’il aime ça.).

Capsule vidéo

2. Explorer les sons

Pistes de réflexion

En fonction de la marche où se situe l’enfant sur l’escalier de la communication, est-ce que je lui donne des modèles qu’il est capable d’imiter ?

Mis à part les bruits d’animaux, quels bruits pourrais-je ajouter à ma routine et répéter plusieurs fois par jour ? (Ex. : « Hop hop ! » en montant l’escalier ; « Miammm ! » en mangeant.).

Quelle chanson ou comptine pourrais-je m’amuser à faire avec l’enfant ? Dans quel contexte du quotidien ? (Ex. : Berceuse avant le dodo ; « Brosse tes dents » – comptine de Passe-Partout).

1re activité pratique:
Des sons et des gestes

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour favoriser l’imitation des gestes et des sons par l’enfant.

ComptinesBruits d'animaux

Capsule vidéo

3. Redire de la bonne façon

Pistes de réflexion

Ai-je tendance à répéter ce que dit l’enfant ou plutôt à le faire répéter ?

Quelles sont les astuces que j’utilise pour aider mon enfant à mieux prononcer ?

  • Je redis les mots ou la phrase de la bonne façon.
  • Je laisse ensuite un délai pour lui permettre d’imiter s’il le souhaite.
  • J’étire ou je mets plus d’intonation sur les sons ou les syllabes difficiles.
  • Je reformule sans briser le fil de la conversation.
  • Je me place face à l’enfant pour qu’il puisse voir ma bouche.
  • Je parle plus lentement.
  • J’encourage tous ses efforts.

Comment l’enfant réagit-il lorsque je lui fais remarquer la bonne prononciation des mots ?

2e activité pratique:
Redire de la bonne façon

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour vous pratiquer à reformuler ce que dit l’enfant et à ajouter des onomatopées.

Jeu libreParc ou parcours

À retenir!

Télécharger la fiche mémoire

Je redis les mots de la bonne façon

Je m’amuse à produire des sons et des comptines.

Je n’oblige pas l’enfant à répéter les mots. 

Défis de stimulation

Choisissez un défi (ou deux maximum) parmi la liste ci-dessous pour aider encore plus l’enfant à développer son langage. Cette semaine,  je choisis de…

  • essayer de deviner ce que dit l’enfant par différents moyens. 
  • nommer que je n’ai pas compris au lieu de faire semblant du contraire. 
  • faire le perroquet, c’est-à-dire répéter correctement ce que l’enfant dit. 
  • ajouter un bruit à une situation de la routine et le refaire chaque jour. 
  • ralentir en disant des mots difficiles à prononcer pour l’enfant. 
  • féliciter l’enfant pour ses efforts, même si je vois peu de progrès. 
  • chanter plus souvent avec l’enfant. 
  • apprendre une nouvelle comptine avec l’enfant. 
  • ajouter des onomatopées lors de la lecture.  
  • Tout autre défi.    

Et pour y penser

  • Je l’écris sur le frigo ?
  • J’enregistre une sonnerie dans mon cellulaire ?
  • Je mets un élastique à mon poignet? (ou j’utilise tout autre pense-bête)


Atelier 4

ATELIER 4

Faciliter la compréhension du langage

Grace à cet atelier, découvrez comment l’enfant parvient à décoder le sens des mots à l’aide du contexte et des gestes. Vous apprendrez à utiliser les indices non verbaux pour aider l’enfant à mieux comprendre les consignes. Vous découvrirez des astuces simples pour amener l’enfant à être attentif, afin de favoriser sa compréhension et ses apprentissages. Vous pourrez l’aider à se familiariser avec des concepts abstraits très utiles au quotidien.

Capsule vidéo

1. Visite d’extra-terrestre

Pistes de réflexion

Est-ce qu’il arrive que l’enfant semble ne pas comprendre ? Comment se comporte l’enfant lorsque cela se produit ? 

  • L’enfant ne répond pas, ne fait pas ce que je demande ; 
  • L’enfant se trompe ou ne réagit pas correctement ;  
  • L’enfant me regarde incrédule ou me dit qu’il ne comprend pas ; 
  • L’enfant se détourne ou « décroche » du jeu, de la conversation ; 
  • L’enfant m’ignore et fait « comme si de rien n’était ».
     

Quels sont les indices non verbaux que j’utilise déjà pour aider l’enfant à comprendre? 

  • J’ajoute de l’intonation, j’accentue les mots importants ; 
  • J’exagère mes expressions faciales, je suis expressif; 
  • Je pointe ou je montre ce dont je parle ; 
  • Je fais des gestes, je mime les actions ; 
  • Je parle lentement ;  
  • Je fais des phrases courtes ; 

Capsule vidéo

2. Je ne comprends pas

Pistes de réflexion

Est-ce que l’enfant comprend bien les consignes utilisées dans la vie de tous les jours? 

Est-ce que l’enfant comprend aussi des consignes nouvelles, improbables ou farfelues ? (ex. : Va porter ta couche dans le frigo ; Mets tes bobettes sur ta tête.)  

Quels sont les moyens que j’utilise lorsque l’enfant ne semble pas comprendre? 

  • Je m’assure d’avoir son attention ; 
  • Je répète la consigne ; 
  • Je simplifie la consigne, j’évite de demander trop de choses à la fois ;  
  • J’ajoute des gestes et des indices non verbaux ; 
  • Je fais l’action demandée avec l’enfant ;  
  • J’encourage ses efforts.  

1re activité pratique:
Les consignes

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour stimuler la compréhension des consignes auprès de votre enfant.

Jean ditBébé et accessoires

Capsule vidéo

3. Les mots abstraits

Pistes de réflexion

Est-ce que j’utilise des mots variés pour décrire la taille des objets (ex. : long, mince, petit, gros, étroit, large, épais).  

Comment puis-je aider l’enfant à comprendre des notions de quantité (ex. : un, deux, plusieurs, aucun, plus) à d’autres moments qu’à la collation ? 

Est-ce que j’échange avec mon enfant concernant notre journée ? Concernant les événements passés et à venir ? 

2e activité pratique:
Les concepts

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour aider votre enfant à comprendre différents mots abstraits 

Séance photoPâte à modeler

À retenir!

Télécharger la fiche mémoire

J’ajoute des gestes et des indices non verbaux

Je parle lentement et j’évite d’en dire trop

j’accompagne l’enfant quand c’est difficile

Défis de stimulation

Choisissez un défi (ou deux maximum) parmi la liste ci-dessous pour aider encore plus l’enfant à développer son langage. Cette semaine,  je choisis de…

  • Ajouter de l’intonation et des expressions faciales.  
  • Parler plus lentement.  
  • Raccourcir mes consignes.  
  • Appliquer la règle du 1-2-3 (obtenir l’attention ; redire avec des gestes ; faire avec l’enfant).  
  • Féliciter l’enfant pour ses efforts.  
  • Raconter ma journée en incluant des notions de temps.  
  • Parler des quantités lors des repas.  
  • Accentuer les notions spatiales en rangeant (ex.: Je mets ton pyjama sous l’oreiller.).  
  • Donner des consignes amusantes pendant la lecture.  
  • Tout autre défi.   

Et pour y penser

  • Je l’écris sur le frigo ?
  • J’enregistre une sonnerie dans mon cellulaire ?
  • Je demande à ma mère de me le rappeler ? (ou j’utilise tout autre pense-bête)


Atelier 3

ATELIER 3

Apprendre du nouveau vocabulaire

Cet atelier propose différentes astuces pour aider l’enfant à s’exprimer avec des mots. Vous découvrirez qu’il est souvent plus efficace de nommer ce que l’enfant regarde, plutôt que de poser des questions. Vous serez sensibilisés à l’importance de commenter ce qui se passe dans l’instant présent et de donner des modèles de mots variés, mais répétitifs. Vous découvrirez qu’offrir des choix peut être très efficace pour amener l’enfant à imiter ou utiliser le nouveau vocabulaire.

Capsule vidéo

1. Truc de papier de toilette

Loading the player...

Pistes de réflexion

Mon enfant est-il porté à imiter ou à apprendre facilement des nouveaux mots?
* Le plus important, c’est que l’enfant essaie de produire des mots, même si la prononciation n’est pas précise.

Est-ce que je répète souvent les mêmes mots pour aider mon enfant à les apprendre ?

Est-ce que je laisse suffisamment de temps entre chaque modèle de mot pour permettre à l’enfant d’apprendre ou d’imiter le mot, sans l’obliger à répéter ?

Capsule vidéo

2. Nommer et commenter

Loading the player...

Pistes de réflexion

Quels types de mots sont produits par l’enfant ?

  • Noms d’objets (ex.: auto, chandail, pomme, cafetière) ;
  • Parties d’objets (ex.: roues, manche, pépins, réservoir) ;
  • Personnes ou personnages (ex.: Rebecca, papa, mamie, Spiderman, électricien);
  • Verbes (ex.: manger, courir, peinturer, escalader, mastiquer) ;
  • Qualités (ex.: petit, lourd, drôle, dégoutant, rayé) ;
  • Émotions (ex. : triste, fâché, déçu, jaloux).

Quels sont les moyens que j’utilise déjà pour enrichir le vocabulaire de mon enfant ?

  • Je nomme des objets, des actions, des émotions… ;
  • Je répète souvent les mêmes mots ;
  • Je dis avec des mots ce que l’enfant exprime avec des gestes, des pleurs, des sons… ;
  • Je décris, je commente, j’ajoute des adjectifs ;
  • Je nomme la catégorie ou j’associe des objets à la bonne famille ;
  • J’approfondis un sujet ou un thème qui intéresse l’enfant ;
  • Je joue aux devinettes (pour les grands de 3 ½ ans et plus environ).

1re activité pratique:
Apprendre des mots en jouant

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour stimuler le vocabulaire en donnant des modèles de mots ou en offrant des choix.

Casse-têteMarionnette gourmande

Capsule vidéo

3. Question de questions

Loading the player...

Pistes de réflexion

Ai-je tendance à poser des questions-test ?

Est-ce que je pose des questions honnêtes (questions dont on ne connait pas déjà la réponse)?

Comment réagit l’enfant quand je lui pose ces questions?

Est-ce que mes questions aident l’enfant à participer à l’échange, à s’exprimer ou à verbaliser ses idées?

2e activité pratique:
Du vocabulaire en images

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour aider l’enfant à apprendre des nouveaux mots en nommant et commentant des images.

Lecture interactiveCherche et trouve / Jeu de loto (3 ans et +)

À retenir!

Télécharger la fiche mémoire

Je nomme les choses au lieu de demander « c’est quoi ? ».

Je commente les actions et les émotions. 

Je propose des choix.

Défis de stimulation

Choisissez un défi (ou deux maximum) parmi la liste ci-dessous pour aider encore plus l’enfant à développer son langage. Cette semaine,  je choisis de…

  • éviter de poser la question « C’est quoi ça? ».
  • nommer les actions de l’enfant.
  • ajouter des adjectifs (collant, dur, laid…) à ce que dit l’enfant.
  • proposer des choix de vêtements, de collations, de jeux…
  • répéter 10 fois, à différents moments de la journée (et non à la queue-leu-leu), un mot que mon enfant ne maitrise pas.
  • commenter les émotions de l’enfant.
  • parler avec l’enfant d’un thème qui l’intéresse (ex. : les dinosaures, les insectes, les véhicules, les chevaliers, les princesses).
  • utiliser des livres ou des images pour explorer du nouveau vocabulaire.
  • Tout autre défi.

Et pour y penser

  • Je l’écris sur le frigo ?
  • J’enregistre une sonnerie dans mon cellulaire ?
  • Je place un  « ? »  sur la table de la cuisine.  (ou j’utilise tout autre pense-bête)


Atelier 2

ATELIER 2

Détecter et suivre les initiatives de communication

Dans ce 2e atelier, vous serez invité à porter une attention particulière à la façon dont l’enfant communique. Vous serez sensibilisés à l’importance d’observer et écouter l’enfant pour reconnaitre et suivre ses initiatives de communication, qu’elles soient verbales ou non verbales. Vous verrez comment le contact visuel peut être bénéfique à la fois pour l’adulte et l’enfant. Enfin, vous comprendrez comment le simple fait d’attendre peut aider l’enfant à prendre son tour dans la communication.

Capsule vidéo

1. L'escalier de la communication

Pistes de réflexion

Comment s’y prend l’enfant pour interagir au quotidien ? Quelle marche de l’escalier représente le mieux sa façon habituelle de communiquer ? 

Quelles sont les prochaines habiletés langagières que l’enfant est appelé à renforcer ou à développer (marche juste au-dessus) ?   

Comment puis-je l’aider à gravir la prochaine marche? 

Télécharger l'escalier de la communication

Capsule vidéo

2. Observer et écouter

Loading the player...

Pistes de réflexion

Quels sont les moyens que j’utilise pour « décoder » ce que l’enfant essaie de dire à sa façon ? 

  • Je me positionne de manière à bien voir son visage et ses réactions.  
  • Je l’observe attentivement. 
  • Je mets des mots simples sur ses mimiques, ses gestes ou ses sons.  
  • J’écoute et j’essaie de deviner ce que l’enfant dit. 
  • Je répète ce que je pense avoir compris, même quand ce n’est pas évident.  
  • J’observe ensuite sa réaction, pour vérifier si je l’ai bien compris.  

Est-ce que l’enfant est attentif quand je lui parle ? 

Quelles sont les astuces que j’utilise pour obtenir son attention et l’aider à profiter pleinement de la stimulation langagière ?  

  • Je me place à sa hauteur et face à face. 
  • Je m’assure d’obtenir le contact visuel avant de parler. 
  • Au besoin, je me rapproche ou je change de pièce.   
  • Je l’interpelle par son prénom.  
  • Je touche délicatement l’enfant.  
  • Je place près de mon visage l’objet qui l’intéresse.  
  • Je lui montre de quoi je parle.  

1re activité pratique:
Les initiatives de communication

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour encourager, observer et suivre les initiatives de communication de l’enfant.

Coucou & P'tit galop (tout-petits)Bulles (à tout âge)Dessin ou bricolage (3 ans et +)

Capsule vidéo

3. Attendre 

Loading the player...

Pistes de réflexion

Est-ce que l’enfant « prend son tour » aussi souvent que moi dans le jeu ou dans la communication?  

Comment puis-je l’aider à participer davantage ?  

Comment puis-je l’amener à mieux exprimer ses demandes (ex. : demande de nourriture, d’aide, d’objet ou d’action) sans aller au-devant de ses besoins ?  

2e activité pratique:
Chacun son tour

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour encourager les demandes, interagir et jouer à tour de rôle avec l’enfant.

BallonBlocs

À retenir!

Télécharger la fiche mémoire

Je me place à la hauteur de l’enfant et j’obtiens le contact visuel

J’attends la demande ou la réaction de l’enfant

Je parle ou je joue à tour de rôle avec l’enfant

Défis de stimulation

Choisissez un défi (ou deux maximum) parmi la liste ci-dessous pour aider encore plus l’enfant à développer son langage.

Cette semaine,  je choisis de…

  • porter attention à la façon dont l’enfant communique. 
  • noter par écrit ce que l’enfant dit pendant 5 minutes.  
  • essayer de deviner ce que l’enfant tente d’exprimer de façon non verbale.  
  • me mettre à sa hauteur pour mieux l’observer et l’écouter.  
  • attirer  son regard avant de lui parler.  
  • compter 5 secondes dans ma tête après avoir parlé.  
  • prendre mon tour dans les jeux de l’enfant, mais aussi attendre pour lui donner son tour.   
  • attendre que l’enfant s’exprime au lieu d’aller au-devant de ses demandes et faire les choses pour lui.  
  • Tout autre défi.  

Et pour y penser

  •  Je l’écris sur le frigo ?  
  • J’enregistre une sonnerie dans mon cellulaire ?  
  • Je  dessine un œil sur ma main ? (ou  j’utilise tout autre pense-bête)  


Atelier 1

ATELIER 1

Communiquer dans le plaisir au quotidien!

Cet atelier vous invite à observer vos propres façons d’interagir avec l'enfant. Vous pourrez identifier vos forces pour stimuler le langage, tout en prenant conscience de certains pièges à éviter. Vous découvrirez comment suivre l’intérêt de l’enfant en contexte de jeu et de lecture, de manière à favoriser le développement du langage tout en vous amusant. Enfin, vous serez sensibilisés à l’importance de parler avec l’enfant et de l’écouter dans la routine du quotidien.

Capsule vidéo

1. Chacun son style

Loading the player...

Pistes de réflexion

Quel est mon style dominant suivant les différents moments ou contextes de la journée ?

Quels sont les styles que je pourrais développer davantage selon ces différents moments ou contextes pour interagir avec plaisir ?

De quelle manière puis-je exploiter encore plus mes forces et éviter les pièges pour aider l’enfant à développer son langage ?

Capsule vidéo

2. Suivre l'intérêt de l'enfant

Loading the player...

Pistes de réflexion

Est-ce que je porte attention aux intérêts de l’enfant en jouant? Ai-je plutôt tendance à « animer » le jeu, à « observer »?

De quelle manière puis-je participer plus activement aux jeux de l’enfant?

Comment puis-je intégrer davantage les livres et en profiter pour avoir des interactions riches et agréables avec l’enfant?

1re activité pratique:
Stimuler en s’amusant!

Choisissez l’une ou l’autre des activités de stimulation proposées pour vous pratiquer à suivre l’intérêt de l’enfant tout en vous amusant.

Lecture interactiveJeu libre

Capsule vidéo

3. Tout le temps

Loading the player...

Pistes de réflexion

Comment puis-je profiter de certains moments ou contextes de la journée pour avoir des interactions riches avec l’enfant?

Comment puis-je être encore plus à son écoute et saisir plus d’occasions de stimuler son langage?

Que puis-je mettre en place à partir dès maintenant pour y arriver?

2e activité pratique:
Stimuler dans la routine!

Choisissez l’une ou l’autre des activités proposées pour avoir des interactions riches et stimulantes avec l’enfant dans la routine du quotidien.

La collationOn ramasse!Bébé prend son bain

À retenir!

Télécharger la fiche mémoire

Je suis l’intérêt de l’enfant en jouant

J’interagis en partageant un livre avec l’enfant

Je parle avec l’enfant dans la routine

Défis de stimulation

Choisissez un défi (ou deux maximum) parmi la liste ci-dessous pour aider encore plus l’enfant à développer son langage. Cette semaine, je choisis de…

  • réserver chaque jour un moment (15 minutes ou plus) pour jouer avec l’enfant en suivant ses initiatives. 
  • participer aux jeux de l’enfant lors du bain, en profiter pour imiter ses actions et ajouter du langage.  
  • partager un livre choisi par l’enfant chaque soir avant le dodo. 
  • faire participer davantage l’enfant lors de la lecture, en l’écoutant et en commentant les images qui l’intéressent. 
  •  laisser plus de place à l’enfant lors de nos échanges, prendre le temps de l’écouter et de converser, même si je suis parfois à la course. 
  • profiter des repas pour avoir des interactions riches et stimulantes avec l’enfant (ex. : nommer les aliments, les actions, faire un retour sur la journée, etc.). 
  • profiter de l’habillage pour avoir des interactions riches et stimulantes avec l’enfant (ex. : nommer les vêtements, les parties du corps, les actions, faire participer l’enfant en lui donnant les consignes, etc.). 
  •  tout autre défi.  

Et pour y penser

  •  J’écris mon défi sur la fiche aide-mémoire et je la colle frigo ?  
  • J’enregistre une sonnerie sur mon cellulaire ?  
  • Je mets une banane dans la salle de bain ? (ou j’utilise tout autre pense-bête)  


Atelier 6

ATELIER 6

Aider l’enfant à mieux formuler les phrases

Grâce à cet atelier, découvrez différentes astuces pour aider l’enfant à combiner des mots et à évoluer vers des phrases de mieux en mieux construites. Apprenez à reformuler ses énoncés et à ajouter une idée, afin d’allonger les phrases. Portez attention aux « petits mots de relation », qui sont souvent oubliés ou transformés. Vous serez sensibilisés à l’importance de vous ajuster au niveau de l’enfant pour lui donner des modèles de phrases qu’il sera capable d’imiter.

Capsule vidéo

1. Le train des phrases

Pistes de réflexion




Capsule vidéo

2. Reformuler

Pistes de réflexion

Quels sont les moyens que j’utilise déjà pour aider l’enfant à améliorer ses phrases?

  • J’évite de parler en bébé.
  • Je reformule ses phrases de la bonne façon.
  • Je porte attention aux «mots-outils» et j’observe s’il y a des erreurs.
  • Je mets l’emphase sur le mot qui corrige l’erreur en le disant plus lentement, plus fort, en ajoutant de l’intonation.
  • J’utilise le « je » au lieu de dire « papa, maman » ou mon prénom.
  • Je pointe la personne dont je parle en utilisant le bon pronom (ex. : toi, je, lui, elle).
  • J’ajoute un mot ou une idée à la phrase produite par l’enfant.

Comment l’enfant réagit-il quand je tente d’améliorer ses phrases ?

1re activité pratique:
Des actions et des phrases

Choisissez l’une ou l’autre des activités ci-dessous pour stimuler le développement des phrases en décrivant vos actions.

Jeu des mimesDéguisements

Capsule vidéo

3. S'ajuster au niveau de l'enfant

Pistes de réflexion

La longueur de mes phrases est-elle bien ajustée au niveau de l’enfant ?

Ai-je tendance à « prendre la balle » trop souvent lors des tours de parole ?

Comment puis-je aider l’enfant à participer davantage à l’échange ?

2e activité pratique:
Reformuler en s’amusant

Choisissez l’une ou l’autre des activitésc ci-dessous pour vous pratiquer à reformuler les phrases de l’enfant tout en vous amusant.

Lecture interactiveBonshommes animés

À retenir!

Télécharger la fiche mémoire

Je reformule de la bonne façon les énoncés de l’enfant.

J’ajoute un mot ou une idée à ce que dit l’enfant.

Je parle au « je » et j’utilise les bons pronoms.

Défis de stimulation

Choisissez un défi (ou deux maximum) parmi la liste ci-dessous pour aider encore plus l’enfant à développer son langage. Cette semaine,  je choisis de…

  • raccourcir ou allonger mes phrases pour m’ajuster au niveau de l’enfant (une marche plus haut).
  •  reformuler ce que l’enfant dit en ajoutant un « mot-clé » manquant.
  • mettre de l’emphase (exagérer) sur ce qui manquait dans la phrase de l’enfant quand je reformule.
  • laisser un silence après avoir reformulé pour laisser la chance à l’enfant d’essayer de m’imiter.
  • parler lentement pour que l’enfant entende mieux les « mots-outils » que j’utilise.
  • ajouter un mot ou une idée à ce que dit l’enfant.
  • décrire mes actions en commençant par « Je ».
  • pointer les personnes dont je parle en utilisant les pronoms correspondants (ex. de pronoms : moi, toi, elle, je).
  • Tout autre défi.

Et pour y penser

  • Je l’écris sur le frigo ?
  • J’enregistre une sonnerie dans mon cellulaire ?
  • Je pratique quand on se déplace en voiture ? (ou j’utilise tout autre pense-bête)


Vidéorétroaction #2

(ACTIVITÉ FACULTATIVE)

Vidéorétroaction #2

La vidéorétroaction est une méthode éprouvée scientifiquement pour voir comment l’enfant bénéficie de la stimulation langagière et s’ajuster encore plus à ses besoins.

Enregistrements vidéo

Réalisez deux courts enregistrements vidéo (3 à 5 minutes), le 1er en réalisant avec l’enfant une activité de la routine quotidienne, le second en partageant n’importe quel jeu au choix. Aidez-vous au besoin des fiches d’activités ci-contre, ou choisissez d’autres activités.

Visionnez ensuite les vidéos et repérez les meilleurs moments, soit ceux où l’enfant interagit le plus dans le plaisir, ou encore ceux où l’enfant réagit positivement à votre stimulation.

La collationOn ramasse!

Pistes de réflexion

Qu’est-ce qui a bien fonctionné lors de ces « meilleurs moments » ?

Avez-vous utilisé des astuces de stimulation qui ont aidé l’enfant à participer à sa façon, à utiliser des mots, ou encore à améliorer son langage ? Lesquelles ?

Comment l’enfant a-t-il réagi ?

Grille d'observation

Complétez la grille d’observation ci-dessous.

Si les extraits vidéo ne s’appliquent pas, répondez en vous référant à votre façon habituelle d’interagir avec l’enfant au quotidien.

Compléter la grille d'observation

Pistes de réflexion

En me rapportant à la grille d’observation…

Quelles sont mes forces pour stimuler le langage ?

Quel aspect de la stimulation langagière pourrais-je bonifier pour stimuler encore plus ?
(cibler un seul aspect)

Concrètement, comment pourrais-je m’y prendre au quotidien ?